Investir dans l’ancien est une solution efficace pour le LMNP. Effectivement, même si c’est un investissement immobilier, il doit être considéré comme les autres produits d’investissement, car le propriétaire ne peut pas y habiter, mais peut le revendre une fois l’échéance terminée. D’autant plus, les conditions pour pouvoir s’investir dans ce dispositif n’assurent pas une rentabilité optimale en matière de défiscalisation pour un investissement dans le neuf.

Comprendre le mécanisme du LMNP

Le LMNP consiste à acheter un logement meublé éligible, puis les louer en tant que non professionnel. De ce fait, on ne doit pas être inscrit dans la RCS, et ne pas dépasser les 50% de ses revenus global en matière de loyer. Dans cet investissement, plusieurs taxes et frais sont exonérés, ce qui le rend intéressant à long terme. Ainsi, on peut acquérir un logement lmnp à faible prix, surtout dans les LMNP anciens, avec une gérance par un gestionnaire, mais aussi les avantages du bail commercial même si votre logement n’est pas occupé. Sans oublier le fait de pouvoir récupérer la TVA et de profiter des allègements d’impôts.

Savoir choisir un bien éligible

Certes, votre gestionnaire est compétent, mais savoir choisir un logement pour investissement LMNP est capital pour que l’immeuble reste en bon état à la fin de l’échéance. Ainsi, sont éligibles en LMNP les EHPAD pour les personnes âgées dépendantes, les résidences LMNP séniors, les résidences LMNP de tourisme, les résidences LMNP d’affaires et les résidences étudiantes. De ce fait, vaut mieux investir dans l’ancien pour réduire l’investissement principal, mais aussi de percevoir les loyers pour un retour sur investissement palpable. Après l’échéance, vous pouvez vendre votre logement, et c’est aussi une occasion pour les nouveaux investisseurs d’opter pour l’ancien, car ce sont souvent ces LMNP anciens qui sont dans les meilleures localisations. Le bien est déprécié après des années d’utilisation, ce qui sera une aubaine pour les nouveaux investisseurs.